Etes-vous sujet(te) au stress, à l’anxiété, perte de confiance…aussi bien dans votre travail que dans votre vie personnelle ? Souffrez-vous de troubles du sommeil, de phobies, de dépression ?

La vie d’adulte

alexa lacroix sophrologue paris

La vie d’aujourd’hui n’est pas de tout repos et peut souvent s’avérer être un facteur de stress et d’anxiété, et produire de nombreuses situations gênantes au quotidien. Cela peut impacter l’activité professionnelle et/ou la vie personnelle. Il peut s’installer alors un manque de confiance en soi, des peurs, des phobies, des addictions, des troubles alimentaires ou du sommeil. Il peut également devenir difficile de s’exprimer en public, d’accomplir une compétition sportive ou artistique.

La sophrologie et l’adulte

La sophrologie vous accompagne et vous guide de façon autonome dans l’atteinte de vos objectifs et vous aide à aller bien. La sophrologie permet une réflexion sur soi et son positionnement social, familial et sociétal et offre des outils efficaces à la préparation, confrontation et aux réalisations face aux épreuves de la vie.

Ces outils sont faciles à utiliser et pratiquée régulièrement, la sophrologie aide à gérer :

  • le stress, les peurs, l’angoisse,
  • le manque de confiance, d’estime et d’amour de soi
  • les troubles du sommeil ou fatigue excessive
  • les troubles alimentaires ou addictions
  • les phobies
  • le découragement

Elle permet d’améliorer ou retrouver :

  • la capacité de concentration
  • la motivation
  • la mémoire
  • l’estime et la confiance en soi
  • la sérénité dans sa vie personnelle ou professionnelle
  • la projection sans peur dans l’avenir de manière positive…

La sophrologie peut aussi vous accompagner lors d’une dépression, un deuil, un changement personnel ou professionnel impactant.

La sophrologie est aussi un excellent support lors d’une maladie, de douleurs chroniques, d’acouphènes…

La sophrologie vous accompagne Mesdames lors d’un projet d’enfant. De sa conception (si celle-ci s’avère difficile) à l’accouchement, ainsi qu’ après.